saint nicolas en lorraine sa basilique

L'ORGUE, UN RENOUVEAU

La pérennité de l'Orgue : sa réhabilitation totale...la seconde en 14 ans.

Histoire, Réhabilitation et Harmonisation

orgue basilique st nicolas


3645 tuyaux, restauré en 1994 et nécessitant une nouvelle et importante intervention, le buffet retrouve peu à peu jeunesse et qualité ................un ensemble de 18 tuyaux est venu compléter les gammes et les sommiers existants.
C'est donc 3663 tuyaux (de 5mm à 7m) et flûtes, tuyaux carrés en bois, dont l'harmonisation est terminée en cette fin d'année 2010.

Le buffet en chêne clair, néogothique, date de 1848. L'instrument curieusement installé - moitié à l'intérieur de la Basilique (tuyaux) et moitié à l'extérieur (mécanisme dans le "bras" de transept) - est le cinquième depuis la construction de la Basilique. Il date de 1994 et comporte 4 claviers et 52 jeux en cette version 2010 et auxquels s'ajoutent 2 jeux par le biais des "tremblants".

La rénovation et l'harmonisation de l'instrument sont en cours. Des signes de fatigue dûs à une installation un peu légère il était impératif de procéder à sa restauration. Michel Gaillard de la Sté Aubertin, manufacture d'orgues, intervient avec un savoir faire et une passion qu'il sait faire partager.

L'aigle, sous la tribune d'orgue, est le symbole de Saint Jean l'Évangéliste. Il a le même rôle qu'au dos des lutrins : la musique de l'orgue prolonge et supporte la Parole comme le lutrin supporte le Livre de l'Évangile. Cet aigle n'a rien à voir avec l'alérion de Lorraine ou même l'aigle impérial.

Michel GAILLARD s'exprime et nous confie une partie de la nouvelle harmonisation :
http://orgue.free.fr/of201.html (lien direct)

http://www.youtube.com/watch?v=RzaeLoUUy2M


diaporama du chantier de remise en état de l'orgue (2009) par les établissements Aubertin.

Histoire de l'orgue .pdf

Trois phases

gaillard, michel

- Restauration des tuyaux de façade, jeu de "montre 16 et flûte 16" du pédalier. Michel Gaillard assisté de Laurent Schwartz ont descendu ces longs tuyaux afin de les reconditionner et de les rigidifier. En effet, réalisés en métal mou ils s'affaissaient, cerclés en haut et en bas un renfort permet de les soutenir.
- Harmonisation : une technique très aléatoire, tout à l'oreille. Le facteur d'orgue est tout naturellement organiste pour trouver les subtilités idéalement correspondantes aux accords de jeux. Pour "ajuster" les notes : il ouvre ou referme progressivement les embouts des tuyaux, parfois aussi il les rallonge ou les rétrécit avec une précision ....d'ajusteur. Phase émotion de son travail, Michel Gaillard est très loquace et développe avec délectation ses ressentis, il vit son instrument et il lui transmet cette vie, cette vigueur.
- Stabilisation : non il ne tombe pas, mais le soutien est une charpente métallique qui subit des dilatations et des rétractions importantes par rapport à l'ensemble bois. Toutes les transmissions de notes et de pédaliers sont en lamelles de cèdre, un bois stable, peu sensible aux variations de température et d'humidité. Les renvois de lamelles sont métalliques et ne supportent aucun jeu, ils sont le plus court possible.

Bénédiction de l'orgue

benediction orgue
N'oublions pas que l'orgue est un instrument sacré, affecté à l'accompagnement de la liturgie et au soutien de la prière des chrétiens. Les grands compositeurs ont écrit de nombreuses partitions religieuses qui perdurent...et que l'orgue de la Basilique en soit longtemps l'expression.
Monseigneur Jean Louis PAPIN a béni l'orgue le 22 mai 2011 concrétisant ainsi la finalisation des travaux de remise en condition optimale. 

St Nicolas de la façade

buffet d'orgue
clavier orgue
la tringlerie de commande des registres
orgue st nicolas
sommier et ses tuyaux
les grands tuyaux de l'orgue
Copyright ((C)) 2007-2015. Tous droits réservés textes et images.  
Mise à jour hebdomadaire               Réalisation BeGe support "TOWeb", crédits photos BeGe, club photo "De l'oeil à l'image et indications particulières